Par Émilie Rapoport- Rédactrice assurance santé
Mis à jour le

Mutuelle collective et individuelle : quelles différences ?

Quelle est la différence entre une complémentaire santé collective et une complémentaire santé individuelle ?

On distingue deux types de complémentaires santé (ou “mutuelle”) : la mutuelle individuelle et la mutuelle collective.

Une complémentaire santé individuelle est souscrire par un particulier auprès de l’organisme de son choix. Elle n’est pas obligatoire, vous pouvez donc choisir l’assureur, le contrat et le niveau de remboursement de votre choix.

La complémentaire santé collective, aussi connue comme la mutuelle d’entreprise obligatoire ou mutuelle groupe, est quant à elle imposée aux salariés lorsqu’ils intègrent une entreprise. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi ANI le 1er janvier 2016, tous les employeurs du secteur privé ont l’obligation de souscrire une mutuelle santé pour l’ensemble du personnel. Ce contrat doit respecter un seuil minimum de garanties et l’entreprise finance au moins 50% de la cotisation, le reste étant à la charge du salarié. Sauf exceptions encadrées par la loi, tous les collaborateurs ont donc l’obligation d’adhérer à la mutuelle d’entreprise.

Dans le cas où le salarié est déjà couvert par une complémentaire santé individuelle au moment où il rejoint la société, il est en droit de conserver cette couverture jusqu’à l’échéance du contrat. Il devra ensuite résilier sa mutuelle individuelle et souscrire la mutuelle de groupe. Il a également la possibilité de résilier gratuitement son contrat individuel dès son entrée dans l’entreprise.

Quel type d’adhésion est donc le plus intéressant ?

La mutuelle collective offre plus d’avantages que la mutuelle individuelle

La mutuelle individuelle et la mutuelle collective présentent chacun des avantages et des inconvénients.

Contrat de santé individuel

La souscription à une mutuelle individuelle est un choix personnel car cette couverture est totalement facultative. Elle concerne les personnes qui n’ont pas l’obligation d’adhérer à une mutuelle collective : travailleurs non-salariés 

Avantages 👍

  • libre choix de l’assureur et du contrat
  • garanties adaptées à ses besoins réels
  • résiliation possible après 1 an d’engagement si l’offre ne convient plus

Inconvénients 👎

  • cotisation souvent élevée
  • rapport qualité/prix 
  • peu de négociation possible avec l’assureur

Contrat de santé collectif

L’adhésion à une mutuelle collective est obligatoire pour toutes les personnes qui travaillent dans une entreprise. Seuls quelques cas de dispense sont prévus par la loi.

Même si elle est imposée, la mutuelle d’entreprise présente tout de même quelques avantages.

Avantages 👍

  • prise en charge de la mutuelle d’entreprise par l’employeur à 50% minimum
  • tarif inférieur à un contrat individuel pour des prestations équivalentes, car les prix sont négociés
  • couverture possible des membres de la famille à prix équivalent ou légèrement plus élevé
  • excellent rapport qualité/prix
  • souscription de renforts possibles pour le salarié

Inconvénients 👎

  • adhésion obligatoire
  • les garanties peuvent ne pas couvrir vos besoins de santé 
  • pas de résiliation ou de changement possible, cette décision revient à l’employeur uniquement

Peut-on avoir deux mutuelles pour être mieux remboursé ? 

Il n’est pas interdit d’avoir deux mutuelles, en conservant une assurance santé individuelle en plus de celle obligatoire en entreprise. Toutefois, ce choix est rarement intéressant sur le plan financier. En effet, vous payez deux cotisations, sachant que vous avez des garanties en doublon telles que la prise en charge du ticket modérateur. Vous ne pouvez pas non plus être remboursé au-delà des dépenses engagées. 

Sur le plan pratique, vous ne pouvez déclarer qu’une seule complémentaire santé à l’Assurance Maladie, ce qui signifie que le remboursement de vos frais est différé. Vous devez transmettre le relevé de prise en charge de la première mutuelle pour obtenir le complément de remboursement de la seconde. 

Plutôt que de conserver sa mutuelle individuelle en plus d’une mutuelle d’entreprise, il est recommandé de se renseigner auprès de son employeur pour connaître les renforts de garanties possibles. De cette façon, vous pouvez enrichir le contrat de base souscrit par votre entreprise. Vous avez également la possibilité de souscrire une surcomplémentaire, uniquement sur les postes de soins dont vous avez besoin.

Derniers articles
  • Devis de mutuelle entreprise : comparez les meilleures mutuelles d’entreprise
  • Mutuelle familiale obligatoire : êtes-vous concerné ?
  • Changer de mutuelle d’entreprise : le guide complet étape par étape